Accueil | Préparatifs | Présentation | Tour du monde | Interview | Coin des écoles | Sponsoring |
Tour du monde en autostop - Jeremy Marie

Partenaire







 Carnet de Bord : Un petit détour dans la Perle de l'Afrique

L'Ouganda fut surnommee "La Perle de l'Afrique" lors d'un voyage de Winston Churchill. Il est dit qu'en Ouganda, on peut y voir un mélange de tout ce qu'on peut trouver sur le continent africain.
Il ne m'en fallait pas plus pour orienter mon itineraire un peu plus a l'Ouest a partir du Kenya et me rallonger un peu avant d'entrer en Tanzanie.
Je suis donc entre en Ouganda par l'Est avant de rejoinder la capitale Kampala. A partir de ce point, j'ai realise un tour du pays en commencant par l'Est puis le Nord, l'Ouest et enfin j'ai quitte recemment l'Ouganda par le Sud.
Je peux ainsi vous faire partager un petit resume de mes 3 semaines passees dans ce pays qui fut tres perturbe ces dernieres decennies.


Situation actuelle du pays

N'ayez pas peur, les images de guerre et de pays persecute ne sont plus a l'ordre du jour. L'Ouganda est desormais un pays securise et l'accueil des ougandais ne se doit pas d'etre manqué si vous passez dans le coin.
En effet, l'Ouganda a subit de 1971 a 1979 la dictature d'Idi Amin Dada, un megalomane chef d'Etat qui a totalement devaste l'economie du pays et coute la vie a plus de 300000 personnes. Meme si le constat de sa periode de regne est effrayant, un certain nombre de locaux rencontres m'ont rapporte qu'ils regrettent un peu le message d'espoir et d'avenir que ce dernier a pu leur apporte. Etonnante information mais il est vrai que ce dernier voulait beaucoup faire pour son pays, mais le probleme est qu'il utilisait vraiment n'importe quel moyens.
Apres une periode de transition, Yoweri Museveni a pris le pouvoir en 1986. Un pouvoir qu'il detient toujours d'ailleurs. Ce gouvernement a entraine un mouvement de revolution dans le Nord mene par Joseph Kony. Ce mouvement appele LRA ("Armee de liberation du Seigneur" en francais) fut l'un des plus grands scandales humanitaires de ces dernieres annees. De 1988 a 2006, une guerre a ravage le Nord du pays sans meme parvenir a renverse le pouvoir actuel.

Aujourd'hui, le pays a retrouve un peu de stabilite. Les locaux sont heureux de pouvoir accueillir de nouveau des etrangers. La communaute asiatique Indo-pakistanaise a fait son retour dans les affaires du pays après avoir ete chasse par Amin Dada.

La communaute Indo-pakistanaise est tres importante a Kampala, ce temple Indou en est la preuve

image_europe

Un probleme recurrent en Afrique: le constraste ville/campagne

J'ai remarque ce fait depuis mon entrée dans le continent africain. En effet, il y a une tres grosse marge entre les personnes que j'ai pu rencontrer dans les grandes villes et les personnes avec qui j'ai passé du temps dans les campagnes.
Je pense que l'Ouganda n'est pas l'exception a cette regle. A Kampala, par exemple, il est aise de rencontre une classe riche, s'identifiant au mode de vie occidental.

Une rue du centre d'affaires de Kampala

image_europe

Paradoxalement, dans les campagnes, les habitants sont tres pauvres et s'en sortent tout juste avec leurs revenus provenant principalement de l'agriculture.
En effet, la principale activite en Ouganda est l'activite  primaire, autrement dit l'agriculture.

On ne peut pas dire que ces enfants d'agriculteurs aient l'air forcement gate

image_europe

Une autre caracteristique de ce contraste est le moyen de transport. En ville, notamment a Kampala, vous pouvez vous deplacer grace a l'utilisation de taxis (appele "Matatus" au Kenya) bien que le trafic soit pas terrible.

Le parc a taxi de Kampala est juste le plus chaotique que j'ai pu voir dans ma vie!

image_europe
Toujours en ville, vous pouvez utiliser les "Bodas-Bodas", qui sont en realite des motos-taxis. L'histoire qui a donne ce nom a ces vehicules est assez interessante. En effet, quelques annees auparavant, un des moyens pour rejoindre le poste de frontiere kenyan au poste de frontiere ougandais etait cette moto-taxi. Les conducteurs halpaguaient les passants en criant "Border to Border" ("frontiere a frontiere" en francais), qui est devenu avec le temps "Border-Border" puis avec la prononciation "Boda-Boda".

Retour a la campagne. Ici, les taxis et Boda-Bodas sont plus rares. Le principal moyen de transport est le velo. Le probleme vient lorsqu'il faut transporter certains effets. Les ougandais paraissent cependant detenir une certaine experience dans l'exercice.

Le velo, le moyen de transport le plus utilise dans la campagne ougandaise

image_europe

Cependant, si l'agriculture n'apporte pas forcement la richesse, elle l'est par sa diversite.
J'ai ainsi pu decouvrir des plantations et des fruits que je ne connaissais meme pas auparavant. En Ouganda, on peut donc decouvrir des plantations comme la canne a sucre, le café, le mais, le cacao, l'ananas, le matoke, le jackfruit, le fruit de la passion, le kasava ou encore la patate douce. L'exportation de café reste toutefois la principale source de revenu pour l'Ouganda.

Le Matoke est un des plats principaux en Ouganda, comme l'Ugali le fut au Kenya (a savoir que l'Ugali est nomme "Pocho"en Ouganda et est un poil plus leger). Le Matoke est issu de la plante du meme nom, qui ressemble etrangement a la banane, mais de couleur verte.

Le Matoke, un fruit ressemblant tres fortement a la banane

image_europe

De la plante a l'assiette, il n'y a qu'un pas...

image_europe

Je vous avouerais que comme chaque plat africain, le gout du Matoke est plutot fade mais sa particularite est de remplir efficacement l'estomac.

Passons desormais au Jackfruit. J'ai ete etonne de decouvrir cet arbre fruitier, ou les enormes fruit pendent on ne sait comment aux branches de ... l'arbre a Jackfruit.
Le gout de ce fruit est plutot agreable meme si l'on ne deguste qu'une infime part de celui-ci.

L'arbre a Jackfruit et ses fameux fruits pendant aux branches

image_europe

Des fruits, des legumes, des plantes de toutes sortes... l'Ouganda est le pays le plus vert qu'il m'ait ete donne de voir jusqu'a la durant ce voyage. De meme, une grande partie du territoire est recouvert de collines et agremente de nombreux lacs.

L'Ouganda, le pays le plus verdoyant que j'ai visite jusque la

image_europe

La vie dans la campagne ougandaise

Donc, lorsque vous voyagez en Ouganda, vous rencontrez plutot des personnes vivant dans la campagne. J'ai ainsi pu me rendre compte quelle pouvait etre la vie quotidienne de la plupart des ougandais et les problemes auxquels ils doivent faire face chaque jour.
L'eau est un de ces problemes. Il est difficile de s'en rendre compte car en France, il suffit d'ouvrir un robinet pour obtenir cette ressource si indispensable a la vie. Vous vous doutez bien que cela ne se passe pas comme cela en Ouganda.
La plupart du temps, l'eau de pluie est recueillie.

Ici, l'eau est recuperee a partir du toit et depose dans un immense recipient grace a un ingenieux systeme de goutieres (a gauche sur la photo)

image_europe

Il est important de savoir que meme l'eau de pluie peut etre infectee par quelques virus donc il est necessaire de bouillir celle-ci.

image_europe

Dans cette region de l'Afrique, il n'est pas rare de voir des maisons en terre sechee. Les jonctions entre les morceaux de terres sont realisees avec de l'excrement de vache. La meilleure facon de vous faire voir a quoi ressemble ce type d'habitation est de vous montreroir une photo, non?

Une habitation dans la campagne ougandaise

image_europe

Sachant que le nombre d'enfant par famille est aussi consequent qu'au Kenya (environ 10 enfants par famille), il y a beaucoup d'ecoles. Le fait est qu'en Ouganda, l'education est payante et obligatoire. Il n'y a pas d'ecole gratuite comme nous pouvons en avoir en France. Ces ecoles sont mixtes, donc composees de garcons et de filles.

J'ai ete cependant curieux par rapport a la mode feminine locale. En particulier en ce qui concerne la coupe de cheveux. Ici, 90% des jeunes femmes se tondent les cheveux. Une curieuse mode dont je ne partage pas forcement l'attrait J.

En Ouganda, presque toutes les jeunes femmes se tondent les cheveux

 image_europe

L'autostop en Ouganda

Comme je l'ai dit, la population ougandaise est d'une extreme gentillesse. Les ougandais sont prevenants, ouverts et sympathiques. Meme la capitale Kampala ne souffre pas de probleme d'insecurite.
De ce fait, faire de l'autostop en Ouganda ne fut reellement pas un probleme. La seule difficulte fut de me retrouver dans certains endroits peu frequente ou le trafic ne devait pas depasser 2 voitures par heure!

Lors des temps d'attente, je sors parfois un livre pour passer le temps

image_europe

Mais faire le tour du pays ne fut cependant pas un probleme, la preuve, je suis arrive ces derniers jours en Tanzanie.

Je vous laisse avec une petite photo lors de mon passage de l'Equateur et de mon arrivee dans l'Hemisphere Sud de la planete.

image_europe

A bientot

Jeremy



Retour au Sommaire

Copyright 2009 - Tous droits réservés - Tour du monde en autostop - Une réalisation ACS Informatique - Creation site internet