Accueil | Préparatifs | Présentation | Tour du monde | Interview | Coin des écoles | Sponsoring |
Tour du monde en autostop - Jeremy Marie

Partenaire







 Carnet de Bord : La communication à l'étranger

Très récemment, j'ai reçu un email provenant d'une école donnant des Cours d'anglais à Londres. Ces derniers étaient curieux de savoir quelles techniques j'utilisais pour communiquer à l'étranger dans des pays où je ne connaissais à priori pas la langue.

Après avoir réfléchi un peu sur mes différentes expériences, j'ai pensé qu'un article ne serait pas de trop pour pouvoir un peu développer sur ce sujet qui est somme tout l'une des choses les plus importantes pour un voyageur : « la communication ».

Pour ma part, mon expérience de l'apprentissage des langues s'est accrue lors de ce voyage. Aujourd'hui, je parle couramment français, anglais, espagnol, et me débrouille en portugais et allemand. Toutefois, j'ai utilisé des méthodes différentes pour chacune d'entre elles, que je vais éplucher ci-dessous. Voici les avantages, les défauts et mes conseils pour apprendre une langue ou au moins se débrouiller à l'étranger.

Les langages que je connais

L'anglais
L'anglais est la langue que je maîtrise le mieux, même si mon accent français est très fort. Cependant, ce ne fût pas ma première langue à l'école. J'avais en effet choisi l'allemand.
J'ai étudié l'anglais pendant 6 ans à l'école, puis je suis parti vivre 1 an au Pays de Galles. Je me suis retrouvé en immersion au milieu d' « english-speakers ». Puis, cela fait maintenant 4 ans que je voyage autour du monde et j'utilise l'anglais presque chaque jour.
Il fût important pour moi d'avoir les bases nécessaires lors de l'arrivée au Royaume-Uni. Les cours d'apprentissage de langue au collège et au lycée m'ont aidé. Cependant, les expériences à l'étranger m'ont amené à maîtriser la langue à travers son utilisation quotidienne.
Cliquez ici pour écouter cette émission de radio à San Francisco aux Etats-Unis pour évaluer mon niveau d'anglais

L'allemand
J'ai suivi des cours d'allemand pendant 11 ans à l'école. Je n'ai jamais vécu en Allemagne même si j'ai passé quelques jours dans le pays à des fins touristiques.
Mon niveau d'allemand est très faible, même si je connais les bases de la langue. Il me manque incontestablement un séjour dans un pays germanophone pour que je puisse parler fluidement l'allemand.

L'espagnol
Je n'ai jamais appris l'espagnol à l'école. J'ai cependant passé plus d'un an à voyager en Amérique latine. J'ai appris les bases à l'aide d'un livre de grammaire et d'un dictionnaire, lorsque j'ai traversé l'Océan Atlantique en bateau-stop.
Mon niveau d'espagnol est plutôt bon mais il est surtout utile. En effet, je peux avoir des discussions sur de nombreux sujets et les situations du quotidiens ne me posent aucun problème. Cependant, je commets régulièrement des fautes grammaticales, sans doute dues à ma forme d'apprentissage.
Cliquez ici pour écouter cette émission de radio à Ciudad Guayana au Vénézuela pour évaluer mon niveau d'espagnol

Le portugais
Je n'ai jamais appris le portugais à l'école. J'ai voyagé pendant deux mois au Brésil ainsi que trois semaines au Mozambique. J'ai utilisé un livre de grammaire avant d'entrer au Brésil et j'apprenais le vocabulaire au fur et à mesure des nouveaux mots qui m'étaient prononcés.

Mon cahier de portugais avant d'arriver au Brésil

.Mon niveau de portugais est faible mais il est déjà suffisant pour pouvoir vivre dans un environnement lusophone au quotidien.
L'apprentissage de l'espagnol m'a grandement aidé dans la compréhension de la langue portugaise.
Cliquez ici pour voir ce reportage télévisé au Brésil où je m'exprime en portugais

Vous l'avez compris, pour apprendre une langue d'une manière efficace, il me semble utile d'avoir des bases importantes, d'apprendre une certaine quantité de mots de vocabulaire et surtout de pratiquer. Comment réaliser ces différentes étapes ?

Différentes étapes importantes pour apprendre une langue

Comment apprendre les bases ?
Tout d'abord, vous pouvez vous donner une idée personnelle en lisant les bases d'une langue d'un livre de grammaire d'anglais, d'espagnol ou autre. L'effort que vous ferez sera récompensé très rapidement. En effet, la compréhension d'une phrase dans une langue que vous apprenez est déjà une victoire.
Prendre des cours dans des classes d'apprentissage de langue est également une bonne manière car vous avez souvent affaire à des professionnels. Ces derniers connaissent les étapes à suivre et les techniques d'apprentissage de la langue qu'ils enseignent. De même, cela vous donne l'opportunité d'entendre la langue prononcée de la bonne façon. C'est donc un très bon exemple à suivre.

Comment apprendre le vocabulaire ?
L'apprentissage du vocabulaire est un élément clé dans la compréhension et l'utilisation d'un langage.
Personnellement, pour apprendre un mot, j'utilise une feuille de papier où je marque le nom en français et de l'autre côté le même nom dans la langue que je souhaite apprendre. Puis, lorsque j'ai suffisamment de mots à apprendre, je tente de connaître la traduction de chaque mot.

La technique des papiers recto/verso

Pour savoir quels mots apprendre, il est nécessaire de se retrouver en confrontation avec la langue. A chaque fois que vous ne comprenez pas un mot qui vous semble important, notez-le et apprenez-le. Une fois assimilé, utilisez-le dès que possible.

Comment pratiquer ?
Inévitablement, la meilleure manière de pratiquer est de se rendre dans un pays où la langue est pratiquée. Je pense personnellement qu'un stage linguistique à l'étranger est nécessaire pour se familiariser avec la langue mais aussi la culture l'environnant.
Si vous n'avez pas l'opportunité de partir, vous pouvez tenter de vivre en collocation avec des étrangers parlant la langue que vous voulez apprendre, ou multiplier les rencontres avec eux. De même, vous pouvez également héberger des étrangers chez vous via les sites d'échanges interculturels comme couchsurfing.
Se rendre également dans des écoles d'apprentissage de langue pour pratiquer le"Language in Group" est un excellent moyen pour commencer sur des bonnes bases.

Sinon?
Il y a des milliers de langages recensés dans le monde. Il m'est donc très difficile de pouvoir communiquer et expliquer les concepts de l'auto-stop dans chaque pays. Certaines langues sont plus difficiles à assimiler, comme le russe, l'arabe, le chinois ou encore le japonais.
Lors de mon voyage, j'utilise donc des petites techniques pour pouvoir avancer. En Ethiopie, j'ai réalisé par exemple une traduction de l'explication de mon voyage en « Amharique ».

La traduction de mon voyage en Ahmarique, Arabe, Turc et Grec

Toutes les méthodes sont bonnes pour communiquer, même si le but à long terme est de pouvoir converser pour réellement se comprendre.

A très bientôt,

Jérémy  



Retour au Sommaire

Copyright 2009 - Tous droits réservés - Tour du monde en autostop - Une réalisation ACS Informatique - Creation site internet